AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Des predefinis sont disponibles, profitez en!

Partagez| .

SNCF [PVClaw]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 21
Date d'inscription : 14/05/2014

Magic Card
Âge du perso:: 15
Expérience:
0/950  (0/950)
Niveau:
19/20  (19/20)

MessageSujet: SNCF [PVClaw] Dim 15 Juin 2014 - 0:52


SNCF

Mayenaï Claw ~ Iris S. Trew

Je me préparais pour ma première sortie sur Terre, et autant dire que je trépignais d'impatience. Mais au sens propre. Je sautais dans tous les sens en faisant ma valise, poussant de temps en temps un court cri de joie. Bref j'étais encore plus folle que d'habitude. J'avais mis dans mon sac à dos lEssentiel: mon bloc  & mon Crayon, parce que ça pourrait toujours servir, "La vie devant soi" de Romain Gary, ou mon livre fétiche, une Carte & une Boussole, parce que même si c'était sur Terre je me paumerais a coup sur, mon Assa et un K-Way. Ça c'est la partie pratique, mais il y avait aussi tout ce qu'il faut pour un voyage d'un week end, des vêtements, des produits de toilette, des trucs a grignoter, et de l'argent. Tout cela réuni enfin, je zippai la fermeture du sac, me recoiffais et jetais la besace sur mon épaule. Je sortis du QG après avoir pris une bouteille d'eau  au réfectoire.

Je me mis en marche. L'objectif était de trouver la navette dans la ville de Dragée, ce qui serait pour moi comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Je pris la carte qui m'indiqua le chemin, et je ne me perdis que cinq  fois: un record mondial, ou olympique.... Même universel. Woh. Fin bref, la terre des brumes n'avait plus de secret pour moi, puisque je l'ai quadrillée, heureusement que j'avais mon Assa, ce qui m'avait fait gagner un temps fouuuuu. Bref. Dragée s'offrait à moi. Cela tenait plus du patelin paumé que d'une ville navettale enfin bon. C'était plutôt rose, et je comprenais pourquoi on appelait ça la ville de Dragée. La mystérieuse terre des brumes réalisait des paysages époustouflants, et celui ci était rosé dans tous les sens , pas les poubelles ou les lampadaires, non c'était les nuages au dessus de la ville, les feuilles des arbres, le gravier et le ruisseau qui coulait légèrement qui avaient des teintes violacées. Bluffant.

Donc comme je le disais c'est plutôt compliqué de joindre La Terre quand on est en Terre des Brumes. Il faut rejoindre Dragée, Carmin, Myosotis ou Herbe, les quatre villes navettales.  Oui, elles ont des noms plutôt équivoques, puisqu'elles sont chacune comme Dragée, dans des teintes de couleur dominantes. Je pense qu'ils ont d'ailleurs fait exprès d'établir les navettes ici, vu qu'elles sont réparties irrégulièrement sur le territoire, tantôt proches tantôt éloignées. Bref quand on est dans une des quartes villes, on embarque dans les navettes futuristes qui nous emmènent tout droit a Balza dans la Terre des Lumières. La tout à coup c'est dépaysant et c'est immense. C'est pas très coloré ni très joli, ça fait un peu tout gris tout vieux tout sale.... Enfin on y prend un navette 100 places qui part a la vitesse de l'éclair dans toutes les grandes villes du monde, déposant les passagers un a un. Moi pour l'instant j'en étais à Dragée, mais comme ce n'est pas passionnant du tout, je vais passer tout ça, jusqu'à mon arrivée sur terre. J'avais choisi Toulouse et j'y descendis.

Puis , émerveillée par tout ce que je voyais je m'embarquai dans mon train, que les terriens appellent TGV, décidée à passer un bon moment en France. J'avais une voisine de mon âge que je regardai en coin pendant dix minutes. Mais je n'avais pas envie de parler. Je sortis mon roman et me plongeai dedans, marmonnant quelques paroles intelligibles....


M'mh. Momo. Allez. M'mmh j'adore ce liiivre. Ce passage...


Je suis folle et je le sais.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayenaï Claw
Zert ~ Mage confirmé
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 13/05/2014
Age : 24

Magic Card
Âge du perso:: 17 ans
Expérience:
0/850  (0/850)
Niveau:
17/20  (17/20)

MessageSujet: Re: SNCF [PVClaw] Dim 15 Juin 2014 - 9:38


A vrai dire, prendre le train n'avait jamais fait parti des choses les plus intéressantes que j'ai fait dans ma vie. Ça impliquait de s'asseoir pendant des heures et de ne rien faire d'intéressant. Et pour le coup, je n'avais pas sommeil...Heureusement, j'avais fait preuve de prévoyance quand j'avais préparé mes valises, et j'avais largement de quoi m'occuper. Je crois que sinon, j'aurais viré folle dans ce train.

Depuis que je m'étais procuré un... Bolbh... Oui ce nom était très bizarre, je n'avais plus besoin de vêtements pour la journée. Du coup, j'avais juste emmené une ou deux chemises de nuit et une trousse de toilette, et j'avais rempli le reste de ma valise avec quelques bouquins, surtout des trucs scientifiques. Les vieilles habitudes de quand j'allais encore en cours avaient la vie dure, et je ne me baladais jamais sans au moins un livre sérieux, qui pourrait m'apprendre quelque chose. Le reste de ma valise se constituait d'une sacrée quantité de sacs de bonbons, sucettes et autres friandises, dont je ne pouvais pas me passer. Mais peu importe, avec tout le sport que je pratiquait je n'avais aucun risque de grossir un jour. Et bien sur, j'avais aussi les quelques trucs que j'avais glanés dans les boutiques en vue de mes futurs missions et la boite de Rafs que j'avais gagnée en achetant un Carambar. Je n'étais pas trop pour le principe de la loterie, mais pour une fois... Et puis j'aimais bien les carambars.

Bref, vous l'aurez compris, mes bagages n'étaient pas énormes, et tout tenait dans un sac de sport que j'avais posé à mes pieds. Restait la dernière chose que je transportais en permanence avec moi, ma lance. Ils avaient essayés de me la retirer à l'entrée de la gare, sous prétexte de la sécurité des voyageurs, mais je leurs avait brandie ma carte de membre des Zert et je les avaient baratinés comme quoi j'étais en route pour une mission dangereuse - ce qui était absolument faux - jusqu'à-ce qu'ils me laissent entrer armée. La lance reposait à côté de moi, entre le bord du train et mon siège.

Sentant le train s'ébranler sous moi, je me rendit compte qu'une fille s'était installé à côté de moi. Elle était habillée, simplement, de longs cheveux noirs et de grands yeux violets que j'aurais pu croire posséder l'innocence de l'enfance tant elle avait l'air joyeuse. Mais ses postures, son attitude générale, démentait cette première impression. Elle me regardai en coin, mais je n'y fit pas attention. Moi je l'ai examinée franchement pendant quelque secondes, puis je me suis penchée sur mon sac de voyage pour en sortir un sachet de carambars, une bouteille de soda à l'orange et un bouquin sur l'astronomie. Je posais le tout sur la petite tablette pliante sur le dossier du siège de devant, prenant garde à mettre la bouteille de soda dans le trou prévu pour ce genre de choses - les TGV étaient plutôt stables, mais n'allons pas tenter le diable non plus, puis j'ouvris le paquet de bombons pour en prendre un et le déballer. Puis je fourrais le carambar à moitié dans ma bouche et commençait à le sucer, ouvrant le livre à la page où je m'étais arrêtée.

Le voyage s’annonçait long, mais j'étais préparée comme pour une opération commando-train alors ça devrait passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siya.forumactif.org/
Messages : 21
Date d'inscription : 14/05/2014

Magic Card
Âge du perso:: 15
Expérience:
0/950  (0/950)
Niveau:
19/20  (19/20)

MessageSujet: Re: SNCF [PVClaw] Lun 23 Juin 2014 - 16:22


SNCF

Mayenaï Claw ~ Iris S. Trew

Tandis que je parlais toute seule en m'extasiant, à côté de moi la fille ne faisait que bouffer des bonbons et boire du soda. Ah non, elle lisait elle aussi. Elle avait l'air plutôt gourmande, ça se voyait a la façon dont elle profitait de son carambar. J'eus un petit sourire mais je continuai a lire. J'aimais pas entamer une conversation, quel intérêt. Au bout d'un moment, je le rendis compte que je crevais la dalle. Je terminai donc mon chapitre, l'avant dernier déjà, et je me le ai. Je m'étirais et baillai quelques secondes puis je lissais mes cheveux et mon haut d'une main fébrile. Je posai mon livre sur la tablette et je fouillai mes poches a la recherche d'un peu de sous. Je dénichais un billet de 10 TAs tout froissé et me léchait les babines. A ce qu'on Disait la nourriture terrienne était une des meilleures. Et on disait que la Française était elle aussi divine, alors j'étais confiante.

Précisément à ce moment la voix du TGV annonça le Bar en voiture. 14. J'étais en voiture 20... Je râlai mais me mis en marche aussitôt. Il fallut traverser d'innombrables couloirs passant entre les rangées de sièges ou étaient assis des gamins malpropres, une sacrée masse de gens sur ordi, iPad ou console, et des vieux qui ronflaient. Ça plus l'entre couloir bondé de gens sans ticket, et de pauvres malheureux qui attendaient que les toilettes se libèrent, j'en vis même un qui s'oublia. Enfin, après ces cinq minutes insupportables de marche, j'arrivais au dit wagon bar. C'était plutôt propre et moderne. Des gens accoudés à de hautes tables sirotaient à même la bouteille, certains grignotaient des croissants. Je ne me souciais pas de prix et je m'approchai du comptoir.

Derrière l'hôtesse en uniforme se trouvait un présentoir qui était si froid que je sentais la vague de glace me chatouiller le front, c'était très désagréables. C'était composé de petits compartiments. On ne voyait pas les victuailles , mais seulement des petits écriteaux qui disait ce qu'on y trouvait. Tiens? Tout était sous froid? Même les sandwichs? Étrange. Finalement je choisis un '' poulet, moutarde et sa farandole d'épices d'orient''. Je le dis a la dame. ''Boissson?'' . Je demandai donc un coca a la cerise. ''Dessert'' et je n'en voulus pas. Elle ouvrit le compartiment coca puis celui des sandwichs. Déjà, mauvaise surprise: c'était emballé sous vide. Donc pas très prometteur. Donc c'était des tranches de pain de mie triangulaires. Yen avait trois par paquet. Je passai au payement qui m'arrache les yeux. Pour ce repas j'en avait pour les dix TAs tout rond. Je râlai, payait et sortis.

Et re le trajet chiant. Les mômes, les envieux. Et hop je m'assois. Qu'est ce que j'ai faim. Sans attendre je tirai sur la languette et pris un des sandwichs. Il étais un peu humide mais je n'en pris pas compte et mordis dedans. Je mâchais et avalais, up une phrase m'échappa:


Mais... C'est dégueulasse!






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayenaï Claw
Zert ~ Mage confirmé
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 13/05/2014
Age : 24

Magic Card
Âge du perso:: 17 ans
Expérience:
0/850  (0/850)
Niveau:
17/20  (17/20)

MessageSujet: Re: SNCF [PVClaw] Lun 23 Juin 2014 - 17:21


Ma voisine de train se montrait bavarde, mais seulement avec elle-même. Elle lisait son livre à haute voix, si bien que je sortis mon lecteur mp3 de ma poche pour m'écouter un morceau de Metal. Laissant les écouteurs diffuser les sons sourds à mes oreilles, je me replongeai dans les noms d'étoiles et de planètes, leurs cycles et leurs positions dans l'espace.

Je lus ainsi pendant un bon moment, puis ma voisine se leva soudainement au moment où j'entendis vaguement la voix de l'annonceur du train - une voix féminine - annoncer la position du wagon restaurant. Ces derniers étant réellement dégueulasse - je le savais par expérience, puisqu'il m'arrivait régulièrement de prendre le train - je n'y fis pas attention et replongeait dans ma lecture, remarquant à peine le retour de ma voisine un petit quart d'heure plus tard. En revanche, je remarquai l'exclamation de celle-ci après qu'elle ait mordu dans le sandwich qu'elle tenait à la mai. Elle ne devait pas prendre souvent le train, elle, par contre...


- Mais... C'est dégueulasse!

Son innocence me fit sourire. D'un geste négligeant de la main, je saisit un carambar pour le tendre à l'infortunée jeune fille qui devait avoir dépensé une fortune comparée à la piètre qualité du repas qu'elle s'était achetée. Les trains de la SNCF ne connaissaient pas la notion de rapport qualité/prix.

- Tiens, pour te débarrasser du gout.

C'était maigre comme don, mais si ca pouvait aider la pauvre fille à se consoler de son achat inutile, c'était déjà ça. Surtout que si elle avait réellement faim, elle allait finir tout de même son sandwich et le carambar lui serait bien utile entre les différentes bouchées de ce calvaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siya.forumactif.org/
Messages : 21
Date d'inscription : 14/05/2014

Magic Card
Âge du perso:: 15
Expérience:
0/950  (0/950)
Niveau:
19/20  (19/20)

MessageSujet: Re: SNCF [PVClaw] Dim 23 Nov 2014 - 22:37


SNCF

Mayenaï Claw ~ Iris S. Trew

Tandis que je recrachais mon sandwich et le jetais à la poubelle, ma voisine continuait à se gaver de bonbons. Je bus plusieurs lampées de coca mais je gardais ce goût affreux dans la bouche.  j'étais au comble du désespoir et jetais la bouteille vide dans la poubelle, furieuse. Encore une arnaque ! J'avais été trompée, manipulée et humiliee! A ce moment là ma voisine me tendit un carambar. Je la regardai comme ma sauveuse, comme si elle avait été le messie tant attendu ! J'empoignai donc le saint Graal avec un merci, et le devorai. Le goût immonde était passé,grâce à elle. Je voyais donc comme un devoir d'engager la conversation avec elle.


Merci beaucoup ! Je...  Moi c'est Iris, et toi ?


Je souris pour me donner une contenance mais je savais que j'étais ridicule. Les rapports humains et moi c'était une longue histoire pour tout dire . Très longue parce qu'elle n'avait jamais existé et très courte parce que je n'avais intégré la société que peu de temps auparavant et j'ignorais les mystères de la plaisanterie le tact le sarcasme et  la diplomatie. Bref j'étais antisociale par la faute de mes pseudo parents, que je préférerais qu'on appelle juste "géniteurs" puisque jamais ils ne m'ont considérée coMme leur fille. Bref je m'egare. Toujours est il que j'avais engagé une conversation a présent et je devais être correcte dans mon attitude. Mais je ne savais même pas ce qui est correct ou pas. Et je ne m'en rends compte qu'après coup mais je n'aurais pas dire ça :

T'as quel âge ? Tu viens dou ? T'es mage ? Tu lis quoi ? T'habités où ? Tu fais quoi dans la vie ? Tu fais quoi dans le train ?


J'avais dit ça avec le debit d'une machine à ecrire tant je voulais en savoir sur ma sauveuse. Je ne savais pas cacher mes sentiments et mexprimer avec retenue. Je ne savais parler que comme ma genitrice: mal et sans vergogne. Bref le pitoyable du pitoyable.


Je sais c'est un peu léger et tres en retard je suis désolée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayenaï Claw
Zert ~ Mage confirmé
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 13/05/2014
Age : 24

Magic Card
Âge du perso:: 17 ans
Expérience:
0/850  (0/850)
Niveau:
17/20  (17/20)

MessageSujet: Re: SNCF [PVClaw] Mer 26 Nov 2014 - 14:39


Tandis que ma voisine dévorais littéralement l'infortuné carambar qui avait eu le malheur de croiser sa bouche, je débouchai ma bouteille de soda à l'orange pour en boire quelques gorgées avant de me pencher à nouveau sur mon sac de sport. J'avais envie d'un peu autre chose que des carambars, aussi rangeais-je la poche pour en sortir une autre, pleine de sucettes. J'en sortit une et la déballais avant de la mettre en bouche, puis je balançai l'emballage dans la poubelle a coté de mon siège.
Entre temps, ma voisine avait finit son carambar et me regardai à présent avec reconnaissance.


- Merci beaucoup ! Je... Moi c'est Iris, et toi ?
- Tu peux m'appeler Claw.

J'adressai un sourire à ma voisine de train en suçotant mon bonbon, lorsqu'elle se lança dans un interrogatoire en règles qui me fit sursauter tant le débit de parole était rapide. J'essayai de me concentrer pour retenir toutes les questions, puis en fit le tri dans ma tête pour y apporter des réponses claires. En tout cas, cette jeune femme était bien indiscrète...

- J'ai 17 ans, je viens de Scaria. Je suis mage oui, chez les Zert...

Je me rembrunit en abordant ce sujet. Je n'aimais pas beaucoup parler de mes pouvoirs, c'était un sujet sensible pour moi... Du coup, je passai aux autres questions.

- Je lisais un livre sur l'astronomie. Pour l'instant, j'habite plus ou moins au QG Zert. Dans la vie, je suis mercenaire, et dans ce train, je profites de mes dernières économies pour voyager.

Puis je tendit une sucette à la jeune femme avant de remettre la mienne dans ma bouche. Ah, les sucreries, ce que c'était bon... Puis je pris une nouvelle gorgée de mon soda à l'orange avant de reporter mon attention sur Iris. Un joli prénom par ailleurs.

- T'as un chouette prénom tu sais. Tiens, si tu répondais toi-même à tes propres questions maintenant ?

Finalement je la trouvais amusante cette fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siya.forumactif.org/
Messages : 21
Date d'inscription : 14/05/2014

Magic Card
Âge du perso:: 15
Expérience:
0/950  (0/950)
Niveau:
19/20  (19/20)

MessageSujet: Re: SNCF [PVClaw] Lun 8 Déc 2014 - 10:31


SNCF

Mayenaï Claw ~ Iris S. Trew

Elle avait l'air plus agacée qu'autre chose mais elle répondit calmement à toutes mes questions, une sucette dans la bouche, et je peux vous dire que ça réchauffe le coeur que quelqu'un soit sympa avec vous. Je lui souris donc et écoutai ses réponses avec patience et attention. Puis elle me demanda sans doute avec ironie mais je ne sais pas vraiment ce qu'est l'ironie, je dis ça comme ça, les paroles justes qui reflétaient mes bonheurs les meilleurs : elle voulait me poser des questions à son tour. Ce serait avec plaisir ! Ce que je ne me gardai pas de dire :


Bien sûr ! Pose toutes les questions que tu souhaites j'ai du temps devant moi.


C'était pas faux puisque je descendais au terminus du TGV donc j'avais encore deux heures devant moi. J'étais véritablement ouverte à toutes ses questions potentielles, car je n'avais pas vraiment de secret ou Dr choses à cacher. A quoi ça sert de cacher des choses aux gens? Les choses c'est fait pour être dit sinon on aurait pas de langue à proprement parler juste des borborygmes signifiant " j'ai faim j'ai soif j'ai envie de te sauter femelle" (le dernier étant réservé aux femmes)  . Non franchement je pense que je n'aurais pas de secrets dans la vie. Le mensonge je trouve ça puéril stupide et pathétique. Voilà. Le p'tit cours de philo de Mme Trew est terminé.  

Mais alors vraiment tout je m'en fous moi j'ai rien à cacher. Je crois.


Les mots précédents je les ai dits sans y penser. Peut être qu'ils reflétaient juste mà reflexion philosophique précédente, ou alors c'était pour me rassurer. J'en sais trop rien je n'étais pas sûre de grand chose à l'époque. Et puis en fait elle était vraiment super sympa. Le compliment sur mon prénom c'était très gentil de sa part. Je n'appréciais personnellement ni mon prénom ni mon nom de famille puisqu'ils avaient été choisis et me venaient de mes géniteurs qui eux-même s'en fichaient de moi. Y'a que ma grand-mère qui m'aimait bien dans l'hsitoire et puis finalement elle est morte... Donc bref.


J'ai quelques problèmes d'activité en ce moment je sais mais je pense pouvoir te fournir une réponse par semaine à peu près don surtout prends ton temps! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayenaï Claw
Zert ~ Mage confirmé
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 13/05/2014
Age : 24

Magic Card
Âge du perso:: 17 ans
Expérience:
0/850  (0/850)
Niveau:
17/20  (17/20)

MessageSujet: Re: SNCF [PVClaw] Mar 9 Déc 2014 - 9:46


- Bien sûr ! Pose toutes les questions que tu souhaites j'ai du temps devant moi.

Tandis que je réfléchissait à des questions intéressantes à lui poser, mes doigts se refermèrent sur le bâton de ma sucette et la firent tourner dans ma bouche. Le gout sucré fit danser mes papilles, et je ne put retenir un sourire de contentement.

- Mais alors vraiment tout je m'en fous moi j'ai rien à cacher. Je crois.

Ça oui, elle était amusante cette fille... Elle avait l'air de passer d'un sujet à un autre sans la moindre transition, et cet aspect totalement aléatoire la rendait sympathique à mes yeux. Peut-être aussi le fait qu'elle avait eu l'air de ne pas avoir eu la vie facile, comme en témoignait son empressement à se lier d'amitié avec moi, ou encore son regard, qui en exprimait peut-être plus que ses mots... Je sortit la sucette de ma bouche le temps de parler.

- T'as quel âge ? Tu viens dou ? T'es mage ? Tu lis quoi ? T'habités où ? Tu fais quoi dans la vie ? Tu fais quoi dans le train ?

Je la fixait avec un grand sourire. Je venais de lui ressortir mot pour mot les interrogations qu'elle avait elle-même exprimée, et je me demandais quels réponses elle pourrait bien y apporter... Mes yeux rouges la fixait avec curiosité, et je remit la sucette dans ma bouche pour continuer à profiter du gout. Aaaah, les sucreries...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siya.forumactif.org/
Messages : 21
Date d'inscription : 14/05/2014

Magic Card
Âge du perso:: 15
Expérience:
0/950  (0/950)
Niveau:
19/20  (19/20)

MessageSujet: Re: SNCF [PVClaw] Dim 25 Jan 2015 - 19:54


SNCF

Mayenaï Claw ~ Iris S. Trew

Elle souriait, elle mangeait des bonbons. A priori ils étaient très bons, ou alors 'était elle qui adorait vraiment ça. Fallait la voir quand elle suçait sa sucette, ou son carambar, c'était... waoh. On aurait dit qu'elle lisait un très bon livre, mais dans sa bouche. Euh. Non, je fais pas ça quand même. Ce serait un peu chelou je pense. Oui, je suis chelou, je l'admets, surtout à l'époque je l'étais encore plus, mais ça, non, pas à ce point-là. J'ai encore un minimum de santé mentale ahaha!

Bon après elle a réfléchi deux minutes aux questions qu'elle me poserait, j'étais un peu anxieuse. Je peux vous dire que j'étais à la fois morte de rire intérieurement et un peu gênée, vu qu'elle a répété les mêmes questions que moi comme si de rien n'était. Mais elle souriait, donc je n'ai pas pris ça mal et j'ai laissé partir mon rire. Il était puissant. Faut dire que je ne ris pas beaucoup, je n'ai pas trop eu l'occasion dans ma vie. Mais là ça me paraissait évident que je devais, je devais rire. Et puis elle a remis sa sucette dans sa bouche avec des yeux qui brillaient. J'ai donc commencé à répondre sans réflechir aux réponses au début:


Alors! J'ai 15 ans, je viens de Scaria. Ouais, j'suis mage. Je suis Real-Art, en fait, mais ça pue, parce que j'aime pas dessiner.


Mon coeur s'emporta pour la suite de la réponse, puisqu'il fallait que je parle de mon livre. Ce que je lis. Ce que je lis... Ce que je lis, c'est le meilleur livre de la planète, et oui. Mais c'était impossible de dire ça comme ça. Il faut dire le titre, l'auteur, pas ce qu'on pense de l'ouvrage en lui-même. Quoique. J'fais ce que je veux, non. Si, complètement. Du coup, j'ai dit ça:

Je lis "La vie devant soi" de Romain Gary. C'est le meilleur livre de l'univers tout entier. C'est le seul que j'ai lu, oui, mais je sais que c'est le meilleur.


Un bref sourire puis une brève réfléxion. Reflezione en italien... Reflecion en espagnol... Reflektion en allemand? Aucune idée je suis nulle en langues étrangères. Heureusement que le scarien existe. Tout le monde sait le parler, surtout ceux qui viennent directement de Scaria. C'est à dire comme moi ou Claw. Et puis vous savez ça n'a pas d'importance. On se la coule douce. Rien besoin d'apprendre. L'anglais? Inutile. Le chinois? Inutile, aussi. Bref: le scarien c'est bien. Enfin bref j'ai continué ma réponse:

J'habite dans mon QG, maintenant. Dans la vie je fais des missions, ou rien. Et dans ce train... Et ben j'sais pas. Rien de spécial à vrai dire. J'me balade, quoi.


Smile. Sourire. Ah, voilà un mot que je connais. Hi hi hi. J'ai smilé, j'ai souri. Quoique c'est pas sûr qu'on dise comme ça.


Sorry I'm laaaaaaaaaaaaaate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: SNCF [PVClaw]

Revenir en haut Aller en bas

SNCF [PVClaw]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaelia Universe RPG :: RPG :: Europe :: Pays Romans/Latins :: France-